Dans le château

 

Quand je regarde différentes informations, tout d'un coup, elles commencent à écrire qu'il vaut mieux faire un blocage qu'un contre-ordre qui fonctionnera à un stop.

J'ai regardé diverses informations, tout le monde s'est soudain mis à écrire qu'il valait mieux verrouiller que de fixer un stop puis de fermer un contre-ordre. Si nous prenons en compte le spread, il serait plus rentable d'ouvrir un nouvel ordre, que d'ouvrir un contre-ordre.

 
stsmotor:

Quand je regarde différentes informations, tout d'un coup, elles commencent à écrire qu'il vaut mieux faire un blocage qu'un contre-ordre qui fonctionnera à un stop.

J'ai regardé diverses informations, tout le monde s'est soudain mis à écrire qu'il valait mieux verrouiller plutôt que de fixer un stop et de fermer ensuite un contre-ordre. Ne peuvent-ils pas simplement ouvrir un nouvel ordre (même si le spread est pris en compte), ce sera plus rentable que d'ouvrir un contre-ordre ?

Il s'agit d'une question très controversée. Il y a de nombreux partisans de cette méthode et de nombreux opposants. Ce n'est pas un problème d'ouvrir une position mais c'est un problème de fermer les deux positions sans pertes. Tout ceci s'applique au système de trading, si le système de trading a des règles claires quand entrer dans un verrou et quand ouvrir un verrou et qu'il apporte des bénéfices, vous pouvez utiliser un verrou.

D'une manière générale, s'il est rentable non seulement à court terme, mais aussi à long terme, je ne vois rien de mal à utiliser un verrou.

 
Vitalii Ananev:

... Si le système de trading a des règles claires sur quand entrer dans le verrou, quand ouvrir le verrou et qu'il apporte des bénéfices, alors vous pouvez utiliser le verrou...

C'est absurde. Si le TS est rentable et "sait" quand ouvrir la serrure, il "sait" où le prix va aller. Et s'il connaît la direction du mouvement des prix, alors pourquoi devrait-il ouvrir la serrure ?
Alors le TS est à l'origine non rentable, c'est tout.

L'exception est lorsque plusieurs TPs fonctionnent sur un instrument et que les transactions sont indépendantes. Mais il est difficile d'appeler cela un verrou.
 

En termes de négociation proprement dite, un blocage n'est pas différent de la fermeture d'une position puis de sa réouverture.

Le seul avantage d'une serrure est psychologique. Et comme un rappel.

Après avoir fermé la position, elle disparaîtra de la mémoire du trader. Et lorsqu'il y a un "cadenas", le trader se souvient toujours qu'il y a eu ici un drawdown qu'il faut fermer. Et le chiffre du solde ne semble pas changer, bien que le solde ne signifie rien, l'argent réel est l'équité.

Et il y a très peu de différence dans les cas où la société de courtage calcule le dépôt pour les transactions sur la base du solde, et non de l'équité - mais il semble que ces sociétés de courtage n'existent plus.

 
Bicus:
C'est des conneries. Si le TS est rentable et "sait" quand ouvrir la serrure, il "sait" où le prix va aller. Et s'il connaît la direction du mouvement des prix, alors pourquoi avons-nous besoin d'un verrou ?
Donc le TS est intrinsèquement non rentable, c'est tout.

Une exception est faite lorsque plusieurs TS travaillent sur le même instrument et que les transactions sont indépendantes. Mais on ne peut pas dire que ce soit beaucoup.

Je vous ai dit que la question était discutable :) Maintenant, nous allons avoir un charivari.

...

Il se peut qu'il ne soit pas rentable (moi-même, je n'utilise pas de verrou) et que le verrou le rende rentable, mais personnellement, je ne connais pas de système commercial dans lequel l'utilisation du verrou a permis de réaliser un bénéfice.

 
La situation actuelle du marché n'est pas du tout propice à la détention de verrous. Les DCs ont des swaps négatifs dans les deux sens, donc détenir deux positions au lieu d'une vous coûtera de l'argent. Même si vous prévoyez d'attendre une correction et de bloquer un profit plutôt qu'une perte, le fait de détenir des positions supplémentaires ne fera que réduire votre profit en raison des swaps.
 
stsmotor:

Dites-moi, quel est le "gros" avantage d'assurer les ordres lorsque le prix s'inverse, en ouvrant un contre-ordre...

Purement psychologique. De plus, comme George Merts l'a dit plus haut, un "rappel" du drawdown avec la fonction de calcul automatique du profit/de la perte actuel(le). Il n'y a plus de raison d'avoir une serrure. La seule chose que vous obtenez d'un verrou est une perte supplémentaire sous la forme d'un échange. Je pense qu'il est beaucoup plus rentable de créer un indicateur qui affichera toutes ces informations au trader au lieu de la serrure.

Il en va tout autrement si plusieurs conseillers experts sont en train de négocier. Chacune d'entre elles est généralement une stratégie assez simple. La combinaison de ces stratégies dans un seul EA représente un coût supplémentaire, dont le remboursement n'est pas évident. Dans ce cas, les ordres de contre-marché sont tout à fait possibles dans certaines sections. Mais il s'agit d'un verrou un peu différent de celui utilisé par la plupart des commerçants.

 
Si nous voulons rester sur le marché dans le sens de la tendance, nous ne fermons pas l'ordre au début de la correction, nous ouvrons un ordre contre la tendance et le fermons à la fin de la correction. Nous avons un verrou à court terme.
 
khorosh:
Si nous voulons rester sur le marché dans le sens de la tendance, nous ne fermons pas l'ordre au début de la correction, nous ouvrons un ordre contre la tendance et le fermons à la fin de la correction. Nous obtenons un verrou à court terme.
Oui, nous en arrivons à la question des différentes stratégies. Ainsi, il peut y avoir une stratégie "long terme" où les transactions durent des semaines, et une stratégie "court terme" où les transactions durent un jour ou deux, voire moins.
 

Seuls les théoriciens, les analystes et tous les non-commerçants autour du marché peuvent raisonner comme décrit ci-dessus.

En pratique, un stop loss est un stop loss.

Un verrou est un moment pour réfléchir à la situation, des stratégies utilisant les verrous sont possibles.

Si vous utilisez un stop loss, 10 transactions perdantes sur 10 le seront.

Lorsque vous utilisez un verrou, l'idéal est que 10 transactions perdantes sur 10 soient rentables.

Les stop loss sont promus et vendus par les sociétés de publicité des courtiers. Votre stop loss est le profit de la cuisine ou du courtier.

Votre blocage est une perte potentielle pour le courtier, voire une double perte.

C'est pourquoi toutes ces entreprises, ces discussions, ces déclarations comme "les serrures sont des bêtises" viennent du malin...

Si un commerçant ne sait pas comment utiliser les serrures, c'est son problème.

Les statistiques disent que 97% des traders ne savent pas comment utiliser un stop loss même basique en termes de stratégie de trading, et vous parlez déjà de verrous...

 
stsmotor:

Quand je regarde différentes informations, tout à coup, elles commencent toutes à écrire qu'il vaut mieux faire un blocage qu'un contre-ordre qui fonctionnera à un stop.

J'ai regardé diverses informations, tout le monde s'est soudain mis à écrire qu'il valait mieux verrouiller plutôt que de fixer un stop et de fermer ensuite un contre-ordre. Si nous prenons en compte le spread, il serait plus rentable d'ouvrir un nouvel ordre, que d'ouvrir un contre-ordre.

Lors de l'ouverture d'un contre-ordre (c'est-à-dire s'il y a une position gagnante), par exemple avec le double volume, si le prix évolue dans le sens du double volume, vous aurez une position augmentée et si le prix évolue dans le sens contraire, calculez l'augmentation de la position.

Le seuil de rentabilité sur les deux positions.

Vous pouvez toujours ouvrir deux ordres opposés, l'un pour prendre des bénéfices, et l'autre pour verrouiller.

Raison: