Un déséquilibre des abonnés parmi les fournisseurs de signaux

 

Nous essayons de faire en sorte que la direction de MQL5 apporte des corrections concernant l'affichage des abonnés des fournisseurs de signaux. Malheureusement, montrer aux abonnés un écart critique entre le premier et les autres fournisseurs de signaux d'un facteur 4, ou 10 pour la plupart des fournisseurs, n'est pas un environnement favorable pour les fournisseurs ayant un nombre minimum d'abonnés.

Le choix des abonnés potentiels n'est pas tout à fait sobre, car la plupart des fournisseurs choisissent le signal qui compte le plus grand nombre d'abonnés.

Nous suggérons que la direction du MQL5 introduise les changements suivants.

Si un signal compte plus de 100 abonnés, par exemple 450, le signal doit être affiché de la manière suivante : 100+. Cependant, si un abonné sélectionne ce signal, il sera disponible pour l'affichage de tous les abonnés (450). Le FAI lui-même voit aussi le nombre d'abonnés.

Ce changement serait plus équitable pour tous les fournisseurs, et la sélection des abonnés serait plus sobre.

Veuillez nous soutenir dans cette initiative. Veuillez voter pourhttps://www.mql5.com/ru/forum/162863.

Ne développez pas d'autres idées dans ces fils.

 
Statistiques sur les abonnés (10.12.2016) :
Nombre total d'abonnés : >2904
Nombre d'abonnés du premier fournisseur par rapport au nombre total d'abonnés : 836 (28,78% du nombre total d'abonnés).
Nombre d'abonnés des cinq premiers fournisseurs par rapport au nombre total d'abonnés : 1379 (47,48% du nombre total d'abonnés).
 
Personnellement, au contraire, pour disposer de plus d'informations à des fins d'analyse, j'ouvrirais également les chiffres de vente sur le marché.
 
Statistiques sur les abonnés (18.12.2016) :
Nombre total d'abonnés : >2768
Nombre d'abonnés du premier fournisseur par rapport au nombre total d'abonnés : 948 (34,25% du nombre total d'abonnés).
Nombre d'abonnés des cinq premiers fournisseurs par rapport au nombre total d'abonnés : 1 447 (52,28% du nombre total d'abonnés).
 

Qu'est-ce qui vous fait penser que ce ratio est malsain. C'est la réalité et la préférence du marché actuel.

C'est la façon dont ce marché fonctionne, c'est son modèle.

 
Statistiques sur les abonnés (24.12.2016) :
Nombre total d'abonnés : >2635
Nombre d'abonnés du premier fournisseur par rapport au nombre total d'abonnés : 1002 (38,03% du nombre total d'abonnés).
Nombre d'abonnés des cinq premiers fournisseurs par rapport au nombre total d'abonnés : 1 500 (56,93% du nombre total d'abonnés).
 

Pour moi, cela ne fait aucune différence.

Si le signal est rentable et stable, peu importe les statistiques.

Bien sûr, si le signal s'est avéré rentable grâce au hasard, il est dommage de perdre une occasion de tromper les pigeons et d'obtenir des abonnés.

 
Il ya plus de scalpers dans l'honneur avec un bénéfice maximal de 20 pips (4 signes).Juste je ne comprends pas ce que le bon sens est de regarder, si vous considérez les retards, slippage, au moins de ce bénéfice se terminera 70% au mieux.Probablement juste le facteur humain.Trader aime quand il obtient beaucoup et souvent ...))))
 
Je suis entièrement d'accord avec l'auteur et je n'ai rien à ajouter.
 

L'"effet de foule" est un facteur clé pour évaluer le comportement des marchés financiers. Par conséquent, personne ne cachera un indicateur tel que le "nombre d'abonnés". Sans cet indicateur, tout signal est banal et sans intérêt. Il suffit de comparer les signaux du TOP-10 avec les signaux du TOP-10 et il sera clair que ces signaux ne sont pas remarquables et ne diffèrent pas les uns des autres. Sauf, bien sûr, le nombre d'abonnés. Même l'indicateur "croissance", qui n'est pas une "croissance" même du point de vue des termes statistiques[https://www.mql5.com/ru/forum/10603/page227#comment_2841979], n'attire pas autant les abonnés que le "nombre d'abonnés".

"Nombre d'abonnés", je parlerais de "crowdfunding" par opposition à la fameuse "évaluation par les pairs".

Conclusion : l'indicateur "nombre d'abonnés" ne doit pas être supprimé. C'est un indicateur de l'intérêt du public. C'est la métrique la plus drôle. Sans cela, le service des signaux deviendra drastiquement "gris", tant pour les participants que pour les amateurs de pop-corn.

p.s. A propos, l'indicateur "nombre d'abonnés" n'a pas un poids aussi important dans l'évaluation du classement du signal dans le TOP. Plusieurs fois au cours du mois dernier, le premier signal du TOP a changé la valeur de l'"incrément" en une valeur nettement inférieure et a fait reculer d'une vingtaine le TOP.

En d'autres termes, il n'est pas nécessaire d'avoir un grand nombre d'abonnés pour être au sommet - beaucoup dépend de la qualité du signal lui-même.

 
Andrey F. Zelinsky:

L'"effet de foule" est un facteur clé pour évaluer le comportement des marchés financiers. Par conséquent, personne ne cachera un indicateur tel que le "nombre d'abonnés". Sans cet indicateur, tout signal est banal et sans intérêt. Il suffit de comparer les signaux du TOP-10 avec les signaux du TOP-10 et il sera clair que ces signaux ne sont pas remarquables et ne diffèrent pas les uns des autres. Sauf, bien sûr, le nombre d'abonnés. Même l'indicateur "croissance", qui n'est pas une "croissance" même du point de vue des termes statistiques[https://www.mql5.com/ru/forum/10603/page227#comment_2841979], n'attire pas autant les abonnés que le "nombre d'abonnés".

"Nombre d'abonnés", je parlerais de "crowdfunding" par opposition à la fameuse "évaluation par les pairs".

Conclusion : l'indicateur "nombre d'abonnés" ne doit pas être supprimé. C'est un indicateur de l'intérêt du public. C'est la métrique la plus drôle. Sans cela, le service des signaux deviendra drastiquement "gris", tant pour les participants que pour les amateurs de pop-corn.

p.s. A propos, l'indicateur "nombre d'abonnés" n'a pas le poids le plus élevé dans l'évaluation du classement du signal dans le TOP. Plusieurs fois au cours du mois dernier, le premier signal du sommet a changé la valeur de l'"incrément" en une valeur nettement inférieure et a fait reculer d'environ trente le sommet.

C'est-à-dire que pour être dans les premières positions, il n'est pas nécessaire d'avoir un nombre énorme d'abonnés - tout dépend de la qualité du signal lui-même.

La qualité, oui. Je me suis retrouvé dans le TOP 100 sur 5000 en quelques mois, juste en testant, sans aucun abonné. Puis j'ai supprimé les signaux. Sur le marché, cela dépend du classement des achats, pas des signaux.
Raison: